Points de vue / / Faire prendre conscience aux étudiants des attentes des chefs d’entreprises

« Opération 1 jour 1 métier »
A l'initiative du Club d'Entreprises de Cornouaille et du Rotary Club de Quimper, la 3ème édition de l'opération "1 jour 1 métier" a vu 179 étudiants de 1ère année de l'IUT Tech de Co de Quimper accueillis dans des entreprises par 70 tuteurs commerciaux seniors.
Notre objectif était à cette occasion, rappelons le, de leur faire prendre conscience des attentes du monde du travail alors même qu'ils démarrent leur parcours universitaire et qu'ils ont eu leur bac voici 5 mois seulement.
Avant leur stage, ils devaient adresser un mail de présentation de leur CV à leur tuteur.
Chacun des 179 mails a fait l'objet d'une analyse personnalisée par les tuteurs.
Si les étudiants ont pour la plupart été considérés comme motivés et sympathiques par ceux-ci, l'état des lieux est malheureusement un peu décevant pour la partie écrite, comme pour les 2 éditions précédentes.
En synthèse, 1/3 des étudiants sont parfaits sur ce point et présentent un potentiel intéressant, 1/3 sont moyens, et on peut se demander comment le 1/3 restant a pu avoir son bac tant sa capacité de communication écrite est médiocre.
Question d'éducation des parents probablement puisque ceux qui sont parfaits ont suivi les mêmes cours que les autres ?
Reste que cette opération a permis à de nombreux étudiants de mieux comprendre pourquoi ils font des études et ce que les chefs d'entreprises attendent de leurs collaborateurs.
Nombreux sont ceux qui ont bien intégré que la fonction commerciale est vitale pour l'entreprise dans un environnement bousculé par la crise économique.
Ils ont enfin compris, il faut l'espérer, que, faute d'une communication écrite adaptée aux codes des recruteurs, ils n'accèderont pas aux jobs dont ils rêvent.
Dernier atout de cette opération : Les tuteurs, chefs d'entreprises, commerciaux expérimentés, ont pris conscience qu'en tant que parents, nous avons tous une co-responsabilité vis à vis de l'éducation de nos enfants.
En effet, lors de la réunion de synthèse de l'opération à l'IUT, à la question posée : Lisez-vous au moins un livre par mois ? 11 étudiants ont répondu par l'affirmative soit 6% du total.
Le pourquoi du manque de savoir faire écrit des étudiants tient dans cette statistique.
Il faut la rapprocher des 99% de jeunes qui jouent quotidiennement à un jeu vidéo (Ouest-France 23 déc. 2009)
Il y a donc urgence à dire à nos jeunes d'arrêter de regarder passivement la télévision et de lire !!!
Enfin, quelques questions qui dérangent :
Quid de l'exemple des parents ? Les enfants ne font que reproduire ce qu'ils observent.
Quid du message passé par les professeurs ? Si certains sont conscients de leur responsabilité pour accompagner les jeunes vers la réussite, pas seulement scolaire ou universitaire mais humaine, et nous en connaissons beaucoup à l'IUT de Quimper, un certain nombre d'entre eux ne connaissent le monde de l'entreprise que de très loin, n'y ont jamais mis les pieds, ont des à prioris souvent négatifs, et il y a fort à parier que l'opération 1 jour 1 métier leur ferait beaucoup de bien...

Mais ça c'est une autre Aventure...

Daniel Champs
Porte Parole du Club d'entreprises de Cornouaille
Dirigeant de l'entreprise Carouest.com
Organisateur de l'opération 1 jour 1 métier.