Points de vue / / Au revoir Daniel !

Depuis un an, tu t’es battu avec beaucoup de volonté et d’optimisme,  sans perdre ton humour débordant, tout en nous « disant les choses » comme elles étaient. Une leçon de courage et de vie !

Daniel ChampsLes 60 membres actuels te sont reconnaissants d’avoir initié en 1997 la fondation du Club d’Entreprises de Cornouaille. Tu en as été le membre le plus actif :

  • présidence de 1998 à 2000
  • lancement de Cornoualia, devenu avec 150 personnes un groupement majeur d’employeurs en Bretagne
  • création de notre site Internet
  • création en 2007, avec le département Techniques de Commercialisation de l’IUT, de l’opération annuelle 1 jour 1 métier
  • création du Club des clubs économiques de Cornouaille
  • création de groupes métiers destinés aux collaborateurs de nos entreprises
  • création du baromètre de l’économie cornouaillaise
  • prises de position incisives, toujours en faveur de l’entrepreneuriat, de la prise de risque des entrepreneurs (de PME …), de la nécessité de réduire le poids de la sphère publique
  • initiatives sur les projets structurants de la collectivité : ligne LGV, aménagement gare, la pêche

Lorsque ta maladie s’est déclarée, tu as tenu à assurer ta succession, en privilégiant l’avenir du Club et de ses actions. Il y a un mois seulement, tu as pris (un peu) de distance vis-à-vis du Bureau.

Ne t’en fais pas, nous ferons en sorte, en particulier tes 17 filleuls membres actifs du Club, de poursuivre le travail entamé il y a près de 18 ans.

Ardent défenseur et amoureux inconditionnel de la PME, des chefs d’entreprise et de leur prise de risque, tu t’es toi-même investi : concessionnaire automobile Fiat / Alfa-Roméo / Lancia, puis repreneur de Cornouaille Interim, avant de créer le site de vente de véhicules d’occasion Carouest.

Dans chacun de tes mandats bénévoles, tu restais discret sur tes autres engagements actuels ou passés : administrateur du Medef, président de Santé au Travail, membre engagé du Rotary. Nombreux sont ceux qui peuvent témoigner de ton énergie infatigable au service des autres.

Daniel, tu resteras pour nous un créateur, battant généreux et joyeux, et ton nom associé à ce qui a fait ta vie : ta famille, les jeunes, les entreprises et le libéralisme, la Bretagne avec mention particulière pour la Cornouaille.

Que sa nombreuse famille, sa femme Odile, ses enfants, belles-filles et petits-enfants, sachent que nous te garderons présent dans notre cœur.

Merci !

Les membres du Club d’Entreprises de Cornouaille

Téléchargez l’article de Jacky Hamard (Le Télégramme, 02/03/15)

Daniel Champs - article du Télégramme (03/03/2015)