Points de vue / / Toutes les couleurs au CEC, récit d’une formation

Début avril 2015, 8 adhérents du Club d’Entreprises de Cornouaille ont participé à une formation collective « développer sa performance d’équipe ». Animée par l’excellent Frank Le Tallec (CLIENCE), elle a permis aux 8 dirigeants d’améliorer encore leurs méthodes de management.

Nous souhaitons retracer ici les grandes lignes de ce que nous en avons tiré.

Découvrir son profil de management

Chacun des participants avait répondu à un questionnaire individuel avant la formation. Nous avons découvert nos profils en arrivant à la formation. Surprise ! Nous sommes étonnés de voir à quel point ces profils nous correspondent bien. En quelques mots, le profil de chacun est réalisé selon 4 couleurs :

  • Noir : les ANALYSTES, qui aiment la réflexion et l’analyse. Leur style de management est plutôt directif, ou en fixant des objectifs. Leur raisonnement est logique et factuel. Pour eux, la performance collective, c’est « des objectifs clairs et une stratégie efficace ».
  • Rouge : les MOTEURS, qui ont du goût pour le mouvement, la nouveauté et la persuasion. Ils ont tendance à manager en persuadant leurs interlocuteurs du bien-fondé de l’action proposée. Leur raisonnement est intuitif et créatif. La performance collective, c’est « des idées et de l’énergie ».
  • Vert : Les EMPATHIQUES, qui préfèrent le dialogue et la coopération. Ils managent de manière participative ou en coachant leurs collaborateurs. Ils raisonnent à partir d’éléments affectifs principalement. La performance collective selon eux se caractérise par « cohésion et confiance des uns envers les autres ».
  • Bleu : Les ORGANISATEURS, qui privilégient les règles, les procédures et la qualité. Ils auront plutôt un management directif. Leurs raisonnements partent de la pratique, du concret. La performance collective, c’est « des règles et des moyens pour fonctionner ».

Pour résumer, les 4 couleurs s’organisent selon deux axes :

Les profils de couleur selon CLIENCE

Chacun de nous a un peu de chaque couleur, mais certaines couleurs sont plus fortes que d’autres. En général, nous avons au moins deux couleurs plus fortes que les autres.

A ce stade, nous sommes plutôt contents : on se connaît mieux soi-même, on rit de découvrir chez d’autres des traits qui expliquent les facilités (ou difficultés) que l’on rencontre parfois lorsqu’on doit coopérer. Tout ça, c’est bien beau, mais concrètement à quoi ça sert ? Qu’est-ce que ça nous apporte dans notre mission de dirigeant d’entreprise ? Eh bien, ce qui est étonnant, c’est que ça nous est très utile, pour mieux interagir avec d’autres individus, mais aussi pour travailler en équipe de manière plus efficace et efficiente.

Utiliser nos profils pour mieux coopérer

Pour illustrer ce sujet, je vous propose d’imaginer une situation où Jeanne et Jérémy doivent coopérer (aucun des adhérents n’a ce prénom, ce sont des personnages fictifs, quoi que…).

Jeanne a des dominantes noir (ANALYSTE) et bleu (ORGANISATEUR). Quant à Jéremy, ses couleurs principales sont le rouge (MOTEUR) et le vert (EMPATHIQUE). Ils doivent coopérer sur un projet important.

  • Jérémy va vouloir foncer, très vite, fixer un cap ambitieux. Il a surtout peur des contraintes et de l’ennui (côté rouge), de la solitude et du rejet (vert). Il risque de faire preuve d’impatience, de couper la parole de Jeanne.
  • Mais Jeanne elle a absolument besoin de sens et de maîtrise (noir), de repères et de stabilité (bleu). Elle risque d’apparaître dogmatique ou perfectionniste, condescendante et critique !
  • Si Jérémy et Jeanne ont des profils très marqués (ils ont très peu de la couleur de l’autre), il est très probable qu’ils ne parviendront pas à coopérer. Le projet risque l’échec. Si au moins l’un deux a une assez bonne répartition des couleurs, il arrivera peut-être à se mettre à la place de l’autre et à trouver un chemin commun. Dans ce cas, le projet pourra réussir.

Et si Jeanne et Jérémy ont fait une formation avec Franck Le Tallec, ils sauront tous deux que la solution passe par des « réunions créatives ». Ce sont des réunions dont la construction permet de passer par toutes les couleurs (oui !), et qui permettent de bénéficier de tous les avantages de chaque profil. Elles sont utilisables avec n’importe quelle équipe.

Mieux gérer nos équipes ou mieux décider

Finalement, l’aspect le plus intéressant du profil de couleurs, c’est de comprendre qu’on peut (doit) utiliser toutes ces couleurs à chaque instant de management, et de manière structurée.

On imagine bien ce qui arriverait à un dirigeant qui n’aurait que du rouge dans son profil : tôt ou tard, il perdra toute crédibilité à force de partir aveuglément dans tous les sens. A l’inverse, un bleu « pur » pourrait créer une bureaucratie qui conduirait tout aussi sûrement son entreprise au dépôt de bilan.

En fait, chaque dirigeant, et chaque équipe, devrait chercher à parcourir les 4 quadrants du cercle des couleurs :

  1. NOIR pour définir les objectifs et la stratégie
  2. ROUGE pour avoir des idées et de l’énergie. C’est une phase créative.
  3. BLEU pour établir les règles et les moyens pour fonctionner, pour trier parmi les idées.
  4. VERT pour donner de la cohésion et créer la confiance à l’intérieur du groupe, inciter à se mettre à la place des autres et s’impliquer.

Le résultat est impressionnant : même seul, s’imposer de suivre ce chemin, c’est s’obliger à sortir de ses raisonnements et fonctionnements habituels. Nos décisions sont plus réalistes, tiennent mieux compte des objectifs, prennent mieux les autres en compte et enfin sont plus faciles à réaliser car un plan d’actions concret est construit. Et l’on peut mieux exposer nos décisions en suivant un cheminement également multicolore :

  1. Dire (noir) : « j’ai décidé que … »
  2. Impliquer (vert) : « je sais que pour vous… »
  3. Motiver (rouge) : « ça va nous permettre de [choses positives] »
  4. Enoncer le plan d’actions (bleu) : « voilà ce qu’on va faire concrètement : … ».

Une excellente formation !

Pour information, d’autres organismes de formation proposent des méthodes semblables. Mais cet article est rédigé à l’issue de cette formation CLIENCE, dont nous avons tous été très contents.

Nous recommanderions cette formation aux profils suivants :

  • Tous les dirigeants d’entreprise qui ont envie de mieux utiliser les forces de ceux qui les entourent ;
  • Tous ceux qui ont à coopérer avec d’autres personnes et se lamentent parfois de la difficulté qu’il y a à communiquer avec certains ;
  • Ceux qui voudraient diversifier les profils de leurs équipes pour que les qualités des uns puissent l’emporter sur les faiblesses des autres dans toutes les situations.

Evidemment la formation ne sera utile que si vous acceptez de devoir d’abord vous-même adapter (voire changer) votre comportement… C’est tout l’intérêt de cette formation « développer sa performance d’équipe » : on prend conscience des comportements que l’on a tendance à privilégier, on constate ce qu’on y gagne, mais aussi ce qu’on y perd. Ensuite, on cherche mieux à intégrer des profils différents dans nos équipes et nos projets. Et comme on les comprend mieux, on arrive mieux à tirer parti d’eux.

 

Télécharger cet article au format pdf.